Réaliser un test de paternité

Réaliser un test de paternité

Tout comprendre sur le test de paternité : la méthode suivie, sa précision et comment procéder pour le réaliser

Le test de paternité, réalisé à partir de l’ADN, sert à déterminer la relation biologique entre les deux profils transmis. Les raisons d’effectuer ce test sont multiples : apporter la preuve de son origine, retirer les doutes relatifs à des erreurs de FIV ou d’échanges de bébé à la maternité… Retour sur la façon d’opérer du laboratoire et suivi des étapes, pas à pas, pour réaliser le test de paternité sans difficulté.

Quelle est la méthode employée ? Quelle est la garantie de sa fiabilité ?

Le test de paternité se construit autour de l’extraction et l’analyse de l’ADN, suivant un procédé scientifique précis. L’intérêt de ce test est de comparer deux profils d’ADN afin de révéler un éventuel lien biologique entre les deux. Le laboratoire construit son analyse sur la base de 23 marqueurs qui vont permettre de mettre en exergue le patrimoine héréditaire de deux échantillons étudiés. Dans les faits, seuls 22 marqueurs sont utilisés pour la comparaison ADN. Le dernier servant à la confirmation de l’affirmation du sexe de la personne. Les prestataires les plus minutieux réalisent bien souvent une double analyse pour que leurs résultats soient les plus fiables possibles. Sur la base de 23 marqueurs étudiés, la précision obtenue avoisine les 99,9999 % lorsque le lien est avéré et 100 % lorsqu’il est exclu. Face à de tels pourcentages, le résultat du test d’ADN s’apparente à une preuve concluante de l’existence ou non du lien biologique entre l’enfant et le père.

De l’achat du kit d’extraction ADN à ses résultats sous 5 jours ouvrables, les différentes étapes du test de paternité

Pour effectuer le test de paternité, voici comment il faut faire.
Rendez-vous sur Internet, sur le site d’un laboratoire pour commander un kit d’extraction d’ADN. Une fois payé, il sera livré dans les 2 jours. A sa réception, place aux prélèvements ADN. N’ayez aucune crainte, une notice d’utilisation est traditionnellement associée au kit. La plupart du temps, on utilise un écouvillon que l’on place dans la bouche pour récolter la salive, mais l’extraction peut être réalisée de différentes manières. Vous pouvez faire l’extraction via du sang ou de la cire d’oreille, mais aussi d’une dent arrachée, d’un rasoir électrique ou de 4-5 mégots de cigarettes.
Dans tous les cas, la collecte de l’ADN est aussi rapide qu’indolore. La dernière étape consiste à envoyer les ADN au laboratoire en enfermant les échantillons dans l’enveloppe de retour du kit. Une fois expédiés et reçus par le laboratoire, les deux prélèvements, après avoir été extraits et analysés, sont comparés. Les résultats devraient arriver dans les 5 jours, par voie postale ou par email.