Le rachat de crédit est-il réservé aux propriétaires

Le rachat de crédit est-il réservé aux propriétaires

Si un emprunteur demande un regroupement de prêts, c’est pour simplifier le remboursement de ses dettes et aussi parfois pour pouvoir financer certains projets importants. La chance qu’il obtienne gain de cause est plus élevée s’il possède un bien immobilier qui peut servir de garantie. A en croire ce constat, ce genre de processus aurait tendance à privilégier les propriétaires. Pourtant, le regroupement de prêt n’exclu absolument pas les locataires et il leur est tout à fait accessible.

Le rachat de crédit pour les locataires

Même s’ils ne disposent pas d’une caution, les locataires peuvent bénéficier d’un rachat de crédits. En effet, il leur suffit de monter un dossier convaincant et de s’adresser à une banque spécialisée pour déposer une demande (consultez l’article). En faisant appel à un courtier, ils accroissent leurs chances de décrocher un contrat de regroupement de prêts attractif. Un tel expert est en effet capable de trouver le prêteur idéal. Le courtier peut également persuader davantage ce dernier de finaliser l’accord. Notons que le rachat de crédits n’est pas uniquement réservé aux locataires ayant un taux d’endettement élevé. Il est accessible à tout emprunteur désireux de mieux gérer son budget.

Zoom sur les caractéristiques de l’offre

Grâce à un regroupement de prêts, un locataire peut diminuer ses mensualités. Le prêteur qui accepte sa demande va en effet lui octroyer un seul et unique crédit. Il va aussi modifier la durée de remboursement. Sur demande de l’emprunteur, la banque spécialisée peut lui accorder une enveloppe supplémentaire après une étude minutieuse du dossier de ce dernier. C’est là que l’intervention du courtier est nécessaire. Il peut démontrer via une simulation en ligne la solvabilité du locataire qui demande le nouveau crédit. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que le regroupement de prêts ne permet pas une réduction des dettes. Au contraire, il entraîne une augmentation du coût global de crédits.